Women in Poker Hall of Fame 2018 : une Française parmi les candidates !

Posté le 12 avril par Julien dans Actualité

Ça y est ! Les onze candidates en lice pour devenir le nouveau visage du Women in Poker Hall of Fame sont connues. Ces dernières sont venues à bout des étapes éliminatoires en écartant une quarantaine de noms connus du grand public et des spécialistes du poker. Grande surprise : la Française Hermance Blum est élue parmi les finalistes ! Parviendra-t-elle à entrer dans le Hall of Fame des joueuses de poker sur Mac qui ont marqué leur génération ?

Women in Poker Hall of Fame 2018 : un patchwork d’onze finalistes

Angelica Hael, Haley Hintze, Hermance Blum, Jennifer Tilly, Kara Scott, Karina Jett, Lupe Soto, Mandy Glogow, Mari Ho, Terry King et Shirley Rosario, voici les onze noms qui ont été retenus par les membres du Women in Poker Hall of Fame dans le cadre de l’édition 2018. L’une des femmes citées aura la chance d’être intronisée au sein de ce temple très particulier qui honore celles qui se sont dédiées corps et âme au poker. Pour rappel, la cérémonie se tiendra à l’Orleans Casino de Las Vegas le 26 juin prochain.

Si vous ne le saviez pas encore, les règles du Women in Poker Hall of Fame sont très semblables à celles du Hall of Poker masculin. En effet, pour voir son nom apparaître parmi l’élite, il faut être âgée d’au moins 35 ans et avoir travaillé dans l’industrie du poker depuis 10 ans minimum.

Hermance Blum : une Frenchie chez les Ricains

Eh oui ! Drôle de surprise ! Hermance Blum pourrait bien être la première Française à entrer au Hall of Fame féminin du poker. Celle qui a débuté sa carrière chez PokerStars en tant que responsable des relations presses (2008) a ensuite collaboré avec PartyGaming (2010) avant de s’intéresser au World Poker Tour (2011). Depuis près de quatre ans, Hermance Blum est General Manager du WPT Europe. C’est notamment elle qui gère tous les contrats avec les sponsors et partenaires commerciaux.

Si notre Française Hermance Blum a toutes ses chances d’être la nouvelle égérie du poker féminin, elle aura tout de même fort à faire face à elle : Mandy Glogow est productrice, Angelica Hael est une consultante mondialement connue, Haley Hintze demeure une brillante journaliste, sans compter que le charme de Maria Ho, aussi bien joueuse de poker professionnelle que présentatrice, pourrait faire tomber les membres du jury ! N’oublions pas non plus que Terry King est une ancienne championne des WSOP et que Kara Scott a fondé les très respectées Ladies International Poker Series. Cela dit, la plus grande menace reste Jennifer Tilly. Pour rappel, cette dernière cumule un bracelet WSOP ainsi qu’un million de dollars de gains nets !