PokerStars : le Sunday Million en quête d’une nouvelle reconnaissance ?

Posté le 12 juin par Julien dans Actualité

Le Sunday Million est en perte de vitesse. Et cela a le don d’inquiéter son fondateur, l’opérateur de poker sur PC et Mac PokerStars. Avec seulement 8 984 entrées et un tragique overlay lors du dernier Sunday Million, le numéro un du poker à l’international est contraint de couvrir plus de 100 000 $, l’ultime itération de son tournoi n’étant pas rentable pour un sous. Explications.

Sunday Million : premier overlay depuis février 2018 !



Tandis que le SCOOP 2019 (Spring Championship of Online Poker) s’est terminé en beauté avec un magnifique doublé réalisé par le joueur italien Gianluca Sperenza et la redistribution de pas moins de 105 millions de dollars US aux différents gagnants, le dernier volet du Sunday Million semble avoir été la victime d’un certain désintérêt de la part des joueurs. En effet, le mythique tournoi de poker en ligne organisé par PokerStars (qui mettait en jeu 1,1 million de dollars US dans le cadre d’une édition spéciale) n’a attiré que 8 984 joueurs. C’est tout de même 1 016 joueurs de moins que ce qui est habituellement attendu, 10 000 entrants hebdomadaires étant requis pour couvrir le million garanti.

De ce fait, l’événement n’étant pas rentable, PokerStars va devoir mettre la main à la poche pour redistribuer les différents gains aux joueurs. Rappelons qu’en janvier 2019, PokerStars avait passé le buy-in de 215 $ à 109 $. Cette formule inédite avait permis un regain de fréquentation avec plus de 15 000 participants. Malheureusement, au fil du temps, l’affluence semble toujours plus diminuer.

L’activité online est en perte de vitesse durant l’été

PokerStars et les joueurs actifs doivent-ils pour autant s’affoler ? Il faut savoir que la période estivale est généralement assez creuse. En effet, durant l’été, l’activité online est souvent en perte de vitesse, vacances obligent. Afin de donner un coup de boost à son tournoi phare, PokerStars devra probablement expérimenter des choses nouvelles. En mars 2019, l’opérateur s’était par exemple essayé au KO Progressif, format qui avait su attirer quelques 12 500 joueurs.

Toutefois, bon nombre d’adhérents à PokerStars semblent se plaindre d’un buy-in pas suffisamment haut à leur goût. La majorité d’entre eux réclament une hausse à 215 $, chose qui permettrait une réduction du rake et offrirait une plus grande liberté aux joueurs récréatifs, lesquels désespèrent actuellement de pouvoir encaisser un gain à six chiffres lors d’un deep-run nocturne. À ce jour, ces espérances pourraient trouver une issue sur le domaine .com. Les joueurs de France devront quant à eux se contenter d’un énième Trio Series. Mais n’oublions pas que le Main Event de cet événement permet de mettre la main sur une coquette somme s’élevant jusqu’à 500 000 €. Alors autant tenter sa chance !