À Paris, trois clubs de jeux s’apprêtent à ouvrir !

Posté le 07 février par Julien dans Actualité

D’après nos informations, trois premiers clubs de jeux pourraient ouvrir d’ici peu à Paris. En effet, les groupes Partouche, Tranchant et Raineau ont chacun déposé un dossier qui sera prochainement étudié par la Commission Consultative des Jeux. Si ces dossiers venaient à être approuvés, la capitale hexagonale serait certifiée de compter trois premiers clubs de jeux dès la levée de l’embargo, c’est-à-dire cet été.

Trois clubs de jeux Partouche, Tranchant et Raineau à Paris cet été

Ceux d’entre vous qui ne veulent pas s’éterniser sur le Mac Poker ou qui aiment s’offrir quelques parties dans des casinos en dur de temps à autres seront ravis d’apprendre que trois clubs de jeux pourraient ouvrir leurs portes à Paris dès l’été prochain. En effet, comme annoncé en mai 2017, de petites structures visant à remplacer les anciens cercles de jeux parisiens — lesquels baignaient dans la fraude et la corruption —, seront bientôt déployées au sein de la capitale hexagonale.

Les premiers dossiers ont déjà été recueillis et on compte pour le moment trois candidatures transmises par la direction des groupes Partouche, Tranchant et Raineau. Si l’instance autoritaire n’a pas encore tranché, l’on sait déjà que les deux premiers groupes mentionnés espèrent s’installer dans le cœur de Paris, le long des Champs-Elysées. Quant au groupe Raineau, il voudrait poser ses valises dans le treizième arrondissement de Paris, et ce dans l’intention de séduire une clientèle majoritairement asiatique. Exit le poker sur Mac donc, puisqu’il sera question de Punto Banco et de Mah-Jong.

Quels types d’établissements suite à la nouvelle loi ?

La commission doit respecter un calendrier de trois mois afin d’étudier l’ensemble des candidatures. L’approbation ne sera donc pas donnée aux acteurs avant le 1er mai 2018. Par ailleurs, le Premier Ministre en personne est tenu de valider la décision de la commission avant d’officialiser l’inauguration desdits clubs de jeux.

Pour rappel, la création des clubs de jeux est dorénavant possible grâce à la nouvelle loi sur le statut de Paris, votée plus tôt l’année dernière, laquelle est d’ailleurs entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Les clubs de jeux parisiens, qui traverseront une période expérimentale de trois années, fonctionneront comme n’importe quelle structure entrepreneuriale. Les clubs de jeux seront donc tenus de gérer une comptabilité et ces derniers seront placés sous la surveillance du Ministère des Finances et du Ministère de l’Intérieur. Quant aux jeux proposés au sein de ces clubs, on trouvera bien entendu du poker, mais aussi du baccarat. Par contre, les jeux de casino tels que la roulette et les machines à sous y seront interdits. Reste que les clubs de jeux devraient réussir à combler les pulsions des joueurs les plus invétérés !