Nick Petrangelo suggère un nouveau type de tournoi, le Drunk Poker

Posté le 27 février par Julien dans Actualité

En lice lors du Day 2 de l’Event numéro 9 du festival US Poker Open à 50 000 $, le joueur de poker professionnel Nick Petrangelo, détenteur de deux bracelets WSOP, a suggéré une nouvelle variante des plus insolites : le Drunk Poker ! En effet, l’ex numéro un au classement GPI a fait part de cette idée miracle qui lui ressemble tant à l’heure où la scène du poker « Live » est en manque de vitesse. Reste à savoir si sa théorie saugrenue sera bien retenue…

La recette d’un tournoi High-Roller parfait selon Nick Petrangelo

À l’occasion de la deuxième journée de compétition de l’Event numéro 9 de l’US Poker Open à 50 000 $ de buy-in, l’un des favoris de ce tournoi High-Roller, le double détenteur d’un bracelet WSOP Nick Petrangelo, a fait part d’une idée miraculeuse pour relancer l’intérêt des tournois de poker « Live ». En effet, selon lui, il suffirait d’introduire de l’alcool lors de la compétition. Assisté de ses partenaires assis à la même table, le natif de Feeding Hills, dans le Massachusetts, a déclaré ceci : « Un tournoi par équipe serait génial. Imaginez : 25 000 $ l’entrée, du Six-Max en Tag-Team avec un peu de Case Race. Et vous devez boire trente bières avant d’avoir terminé le tournoi. Ça, ça serait grave cool ! », s’est-il joyeusement exclamé.

Entre temps, un autre joueur connu du circuit professionnel, Isaac Haxton, s’est questionné : « Mais comment fonctionnerait la partie en équipes ? Est-ce que tous les joueurs seraient autorisés à boire, ou bien seulement un seul membre d’une équipe ? ». Et Nick Petrangelo de répondre : « Non, chacun doit s’enfiler quinze bières ! Mais avec le Field d’un tournoi pareil, je crois que ça serait moi le grand favori. D’ailleurs, je refuserai de jouer avec toi ou un autre. Par contre je serais bien d’accord de m’associer à Connor Drinan », a-t-il déclaré tout en rigolant à gorge déployée. En effet, Connor Drinan, qui a terminé à la 68ème place lors de l’Event 39 des WSOP 2018 ($1,500 No-Limit Hold'em Shootout) tiendrait très bien l’alcool.

Nick Petrangelo, un éternel blagueur, mais un joueur qui monte en puissance

Toutefois, Nick Petrangelo fut contraint de concéder que le ROI moyen à un tel tournoi avoisinerait certainement les 40 %. Il faut dire que Nick Petrangelo a conscience que la très grande majorité des joueurs de poker professionnels développent une hygiène de vie exemplaire. Rares sont d’ailleurs ceux qui boivent aux tables. Petrangelo est l’une des exceptions à cette règle, lui qui aime raconter ses exploits de beuveries, et qui avait d’ailleurs conquis son tout premier bracelet WSOP tout en sirotant un verre de Château Margaux 2013 Premier Grand Cru !

Nous vous rappelons bien sûr qu’il ne faut pas abuser de l’alcool. Consommez-en si vous le souhaitez, mais avec la plus grande des modérations !