Michael Del Vecchio remporte le WPT Rolling Thunder devant Sorel Mizzi

Posté le 16 mars par Julien dans Actualité

Michael Del Vecchio est devenu hier le gagnant du World Poker Tour Rolling Thunder au Thunder Valley Resort Casino. L'Américain signe ainsi son plus gros résultat et se rassure pour la suite, ayant vécu une longue période sans gains significatifs. Auparavant, le joueur avait cumulé quelques places payées depuis quelques années mais relativement modeste.

Ce gain de 284,638$ est le plus important de sa carrière et le porte à un peu plus de 500,000$ de gains live.

Impérial face aux pros

Cette victoire est plus que bienvenue pour le jeune joueur qui affirme « galérer » depuis une dizaine d'années sur le circuit. Cette récompense tombe à point nommé. Pour l'accomplir, il a dû se frayer un chemin au milieu des 421 joueurs ayant pris part à l'événement. Pour 3,500$ de buy-in, il empoche 284,638$, sur lesquels seront prélevés 15,000$ pour sa participation future au WPT Tournament of Champions.

« Je reviens de loin c'est sûr, il y a 10 ans de sang, de sueur et de larmes. J'ai toujours rêvé d'une victoire comme celle-ci. »

Cette victoire est particulière car c'est sa première sur le circuit depuis mai 2012 (51,377$ de gains sur un 1,500$). Mais elle est aussi spéciale pour le niveau global de la table finale, sur laquelle figurait de grands noms comme Olivier Busquet, Sorel Mizzi et Connor Drinan. C'est certainement la table finale la plus difficile que Del Vecchio ait eu à affronter.

Drinan finira finalement 6ème pour 52,222$ après une trentaine de mains jouées. Busquet le suivra plus tard en perdant un 60-40 face à Steve Tabb (3ème). L'Américain gagne 63,013$ pour cette place.

La belle histoire de cette table finale aura également été celle de John Hadley qui s'est qualifié via un freeroll et a plus qu'amorti son investissement 0 avec un gain de 81,930$. N'ayant pas dépensé un centime pour jouer le tournoi, le joueur se souviendra longtemps de cette expérience.

Mizzi, l'un des plus gros joueurs au monde sans titre WPT ou WSOP (et pourtant plus de 11$ millions de gains), n'arrivera pas à s'adjuger le titre malgré son avantage et son edge évident. Un peu derrière en jetons à l'entame du heads up, Mizzi arrivera à revenir au niveau de Del Vecchio mais une main énorme donnera le titre à ce dernier.

Del Vecchio ouvre preflop et se payer sur 742 rainbow. Mizzi check-call le continuation bet de Vecchio pour 225,000 jetons. Mizzi check-raise ensuite la turn 4 de pique, pour entendre son adversaire envoyer le tapis. Mizzi paie alors avec 65 de pique mais est contre le 54 de Del Vecchio. La river J ne change rien et Del Vecchio s'empare du titre.