Le Casino Borgata exige 15.5$ millions en remboursement + dédommagement à Phil Ivey

Posté le 14 novembre par Julien dans Actualité

Phil Ivey est probablement l'un des plus gros gagnants au poker mais le coup de théâtre orchestré par le Borgata Atlantic City pourrait lui faire très mal au portefeuille. Le casino réclame en effet 15,5$ millions suite à l'affaire du Edge Sorting dans laquelle Ivey et une complice avait gagné presque 10$ millions au baccarat en quelques sessions.

Le Borgata veut marquer le coup

En 2012, Phil Ivey et Cheng Ying Sun se sont rendus au Borgata d'Atlantic City pour jouer au baccarat high stakes. Après plusieurs sessions étalées entre avril et octobre, le duo a amassé un peu moins de 10$ millions sur ce jeu pourtant basé sur le hasard.

Pour réussir à gagner autant sur un jeu aussi gamble, Ivey était prêt à mettre 1$ million sur la table, tout en exigeant de pouvoir être accompagné par Sun, que la table de baccarat soit en retrait des autres tables, que le croupier parle mandarin, qu'il ne s'exprime que dans cette langue (pour pouvoir communiquer avec Sun) et que les cartes soient disposées d'une façon particulière.

C'est ce dernier détail qui a permis au duo de ramasser des millions car les jeux de cartes utilisés faisaient apparaître un défaut face cachée, qui permettait de distinguer certaines cartes. Cela a donné un avantage considérable aux joueurs, sachant que les cartes venaient d'un fournisseur alors réputé : Gemaco.

Le casino a d'abord payé les 9,6$ millions, puis a décidé de porter plainte pour triche. Récemment, la Cour a estimé que le couple de joueurs n'avait pas triché mais qu'il avait tout de même enfreint les règles de la Commission des Jeux du New Jersey. Quelques jours après, Le Borgata a fait une nouvelle demande : il veut les 9,6$ millions gagnés payés au baccarat mais aussi un dédommagement pour les frais d'Ivey quand il a joué et surtout 5,4$ millions en plus, correspondant à ce que le joueur aurait perdu s'il avait joué sans l'avantage du défaut des cartes.

C'est une réponse très agressive de la part du casino qui semble demander beaucoup en vue d'obtenir un dédommagement de ce qui a été payé, c'est-à-dire environ 10$ millions. En plus de ses gains, Ivey a profité du service VIP du Borgata, incluant les trajets en jets privés, soit environ 249,000$ de frais. L'Américain a joué au total 8,618 mains avec une moyenne de 56,000$ de mise.

Nul doute que l'équipe légale d'Ivey et Sun va apporter une réponse bien différente à celle du Borgata. Ivey a aussi gagné plus de 12$ millions au Crockfords Casino de Londres et a vu ses gains refuser. Il n'est en effet pas de bon ton de trop gagner au casino. Un peu pourquoi pas mais pas au point de couler la maison...