En Israël, les tournois de poker pourraient bientôt être légalisés

Posté le 15 novembre par Julien dans Actualité

Certes le poker — et plus particulièrement le Mac Poker —, est très populaire dans le monde entier. Et pourtant, à Israël, pays qui a vu d’ailleurs naître certains des meilleurs joueurs de poker internationaux, les tournois sont formellement interdits. En effet, actuellement, la loi israélienne stipule que tout résident surpris en train de jouer au poker risque jusqu’à trois ans d’emprisonnement. Malgré tout, les choses pourraient changer, changer plus vite que prévu…

Une proposition de loi introduite à l’Assemblée Nationale !

En Israël, les tournois de poker sur Mac et PC mais aussi les manifestations autour du poker physique pourraient bientôt être légalisées. Il faut dire que le parti politique israélien de tendance libérale, le Likoud, et son meneur Sharren Haskel, entendent bien convaincre les détracteurs du poker de ses bienfaits. En introduisant une proposition de loi à l’Assemblée Nationale, le Likoud espère que le poker sera considéré comme un jeu de « compétences » (ou skill game) plutôt qu’un jeu de hasard pur et dur. La Cour Suprême a dernièrement émis une déclaration en la faveur du parti de Sharren Haskel en affirmant ceci : « Les joueurs de Mac Poker sont des sportifs, pas des parieurs. Ils devraient avoir le droit de pratiquer sur le sol national ».

Totalement dépourvu de casino ou de salle de jeux, Israël a déjà assisté à plusieurs tentatives de légalisation du poker. Dix ans plus tôt, une association importante à l’échelle nationale avait porté sa demande devant la justice. Sa volonté ? Permettre à Israël d’accueillir des tournois de poker dans le cadre de circuits internationaux. Malheureusement, à l’époque, la Cour Suprême ne s’était pas montrée favorable à la demande formulée par l’association des joueurs de poker du pays.

Le nouveau juge de la Cour Suprême est pro-poker

Le juge de la Cour Suprême, M. Neal Hendel semble plus à même de légaliser les tournois de poker à Israël que son prédécesseur. « Les joueurs du monde entier disputent des compétitions de poker chaque année. Comment peut-on encore croire que le poker est un jeu basé sur la chance ? », s’est-il interrogé lors d’un verdict récent. Cela est d’autant plus vrai que les joueurs de poker israéliens de renommée mondiale sont nombreux. En octobre 2018, Timur Margolin a remporté deux bracelets lors des WSOP Europe. Avant lui, Rafi Amit, Asi Moshe, Zvi Stern et Amir Lehavot ont déjà fait parler d’eux. Le dernier culmine même à 5,7 millions de dollars de gains en « Live » depuis le début de sa carrière !

Par ailleurs, la légalisation des tournois de poker physique et de Mac Poker en Israël permettrait au Ministère des Finances de récolter des taxes, un argument qui, il faut bien l’admettre, peut débloquer les pires situations, notamment du côté des décideurs politiques.