Défi poker de l’année : rester 30 jours dans le noir pour empocher 100 000 $

Posté le 12 décembre par Julien dans Actualité

On le sait, il manque une case à certains joueurs de Mac Poker ! En effet, les plus téméraires aiment se lancer des défis plus ou moins fous, comme celui que s'était lancé Phil Ivey par rapport à l'alcool… Dernier exemple en date, un joueur lambda qui a relevé un challenge inédit : rester dans sa salle de bain, dans le noir le plus total, pendant trente jours consécutifs ! Publiée sur le compte Facebook de la joueuse professionnelle Danielle « DMoonGirl » Andersen, cette information a été partagée par bon nombre de médias fiables tels que TwoPlusTwo. À noter que s’il parvient à aller jusqu’au bout du défi, le joueur empochera 100 000 $. Selon vous, réussira-t-il ?

Un pro-bet inédit et dangereux avec 100 000 $ à la clé

Si la joueuse professionnelle de poker n’a pas pris le soin de préciser qui était le sujet de l’expérience, il ne fait aucun doute que celui-ci a du courage. En tout cas, le prop-bet que ce dernier a relevé paraît extrême, comme l’ont déclaré près de 80 % des membres du site TwoPlusTwo via un sondage. En effet, nombreux sont ceux qui ont pointé les dangers d’un tel défi pour la santé du candidat, notamment sur le plan psychique.

En effet, il faut savoir que le challengeur devra rester dans une pièce non éclairée (mais dont les portes seront ouvertes) pendant trente jours consécutifs. Aucune interaction humaine ne sera possible. Le réfrigérateur du candidat sera rempli de nourriture (aliments frais et suffisamment riches en vitamines) et d’eau. Le joueur à la conquête des 100 000 $ aura à sa disposition des affaires de toilette, des serviettes, un lit, un Rubik's cube et un paddleball. Aucun alcool, aucun somnifère et aucune drogue ne seront à la portée du joueur.

Paul Oresteen : « Le prop-bet le plus dangereux que j’ai entendu »

Certains joueurs professionnels ont réagi à cette annonce, à l’instar du vétéran Paul Oresteen. « C’est le prop-bet le plus dangereux que j’ai entendu », a-t-il déclaré. Dangereux, ce prop-bet l’est de toute évidence : nombreuses sont les études qui démontrent les conséquences d’un absence de lumière pour le cerveau. Anxiété, émotions extrêmes, paranoïa et désagrégation progressive du fonctionnement mental peuvent être causés dans un laps de temps très court. Les premières hallucinations peuvent même faire leur apparition dès les premières 48 heures.

Autant le dire, ce que ce joueur dont le nom n’a pas été partagé publiquement s’apprête à vivre, c’est possiblement un véritable cauchemar. Pour rappel, en 2008, Jay Kwik avait tenté de rester trente jours dans une baignoire du casino Bellagio. D’après les joueurs à l’origine du défi, Andrew Robl et Alec Torelli, Jay Kwik est allé jusqu’au bout. Mais la salle de bain était allumée, sans oublier qu’il avait accès à un téléphone et à un lecteur DVD…