Club Circus à Paris : l’invasion belge débute dès aujourd’hui

Posté le 09 septembre par Julien dans Actualité

Ce lundi 09 septembre, un quatrième club de jeux vient investir la capitale française : le Club Circus, enseigne exploitée par le groupe belge Ardent. Plus d’un an et demi après la mise en œuvre de la loi portant sur la création des clubs de jeux, seuls trois établissements étaient jusqu’alors exploités à Paris : le Paris Élysées Club, l’Impérial Club et le Club Clichy.

Un club de jeux belge vient se frotter à la concurrence à Paris

Les choses s’accélèrent à Paris ! Avec l’ouverture au public du Club Circus, l’offre parisienne en matière de jeux de poker au sein de la capitale s’étoffe enfin ! En effet, le groupe belge Ardent vient d’inaugurer Club Circus, un club de jeux localisé dans le 16ème arrondissement, au 39 Boulevard Murat. Ouvert chaque jour de 14 heures à 05 heures du matin à l’exception du lundi, Club Circus se veut plus matinal le premier jour de la semaine puisqu’il ouvre ses portes au public dès 09 heures.

L’offre du Club Circus plaira particulièrement aux amateurs de poker. Au programme : des tables de Texas Hold’em mais aussi du cash-game pour les joueurs compétitifs. Malgré tout, les mordus de tournois en tous genres devront patienter jusqu’au mois d’octobre puisque le premier Event du Club Circus, le Welcome Tournament à 550 € de buy-in, ne sera pas disponible avant la saison automnale. Autrement, des tournois satellites devraient aussi être programmés pour permettre à chacun de prendre part à l’événement de lancement prévu pour le 06 octobre prochain.

Un restaurant et un programme de fidélité d’ici peu

Le club de jeux parisien du groupe Ardent est doté d’un restaurant, lequel est accessible à tous et à toutes, y compris aux personnes qui ne souhaitent pas jouer au poker. Ce dernier est ouvert de midi à 04 heures du matin. L’accès au Club Circus est proposé au tarif quotidien de 11 €. Mais la formule la plus avantageuse reste la cotisation annuelle de 100 €. Les détails du programme de fidélité seront bientôt annoncés.

À noter que les clubs de jeux ne font, pour le moment, pas sensation. En effet, plutôt en 2019, le dirigeant du Paris Elysées Club, Sébastien Tranchant, reconnaissait que le nombre de joueurs français se rendant dans ce type d’infrastructures était faible : « Les résultats sont conformes à nos prévisions puisque la rentabilité est là en matière d’exploitation. Toutefois, nous nous attendions à plus de joueurs français, notre clientèle étant constituée de 70 % de joueurs étrangers ». Voilà qui en dit long sur la dimension touristique des clubs de jeux à Paris, des établissements qui, en plus de cela, s’adressent avant tout à des clients aguerris. « Pour attirer les clients récréatifs, il nous faudrait pouvoir proposer des machines à sous, chose qui n’est pas possible aujourd’hui », souligne Sébastien Tranchant.c