Andrew Robl propose de donner jusqu'à 300.000$ à des oeuvres de charité en 2017

Posté le 08 mars par Julien dans Actualité

Depuis quelques années, on entend de plus en plus les joueurs de poker de premier plan parler de charité. La fondation Reg (Raise fort Effective Giving) a été l'une des premières à réunir des joueurs (dont Igor Kurganov et Liv Boeree). L'idée est que, comme le poker est un jeu assez égoïste, les joueurs qui gagnent beaucoup veulent en redonner une partie à ceux qui en ont besoin. Entre la réelle volonté d'aider et celle de faire savoir au monde entier que l'on est généreux, la frontière est mince. Mais tant que l'argent va dans la bonne direction, who cares ?

Andrew Robl a décidé en début d'année de se lancer un défi pour 2017 : réunir 300,000$ en donation pour 4 différentes associations et poser sur la table l'équivalent de sa poche. Il veut pousser les gens à donner et se mettre à leurs hauteurs.

Une année de donation à venir

C'est quelque chose que l'on voit de plus en plus chez les joueurs pros. Dan Smith avait fait fort l'année dernière en réunissant 1,7$ million pour différentes associations caritatives. C'est d'ailleurs Smith qui a inspiré Robl à se lancer dans l'aventure philanthropique.

« j'ai été inspiré après avoir découvert et donné au mouvement de charité de Dan Smith, et l'énorme succès que cela a eu. Je pense qu'il y a beaucoup de marge dans ce domaine en particulier, le fait de donner autant que les gens ont donné. Cela pousse plus de gens à donner mais cela augmente aussi la perception qu'ont les gens des charités en général. » a-t-il précisé sur son blog.

Robl propose donc 4 charités différentes, et qui changeront à chaque mois. L'Américain a réussi à réunir 48,355$ en tout (dont la moitié de sa poche donc) et compte bien aller au-delà des 50,000 pour février. On lui souhaite le meilleur dans cette entreprise !

Robl a été un joueur à l'actualité débordante mais est beaucoup plus discret depuis quelques années. Dorénavant, il semble se consacrer aux grosses parties de cash-game et délaisse les tournois. Même les tournois high-rollers qu'il faisait auparavant ne semble plus l'intéresser. Peut-être que ce défi caritatif va le replacer sous le feu des projecteurs... ?