Affaire Vayo-PokerStars : le joueur retire sa plainte, l’opérateur contre-attaque

Posté le 22 novembre par Julien dans Actualité

Le runner-up du Main Event des WSOP 2016, Gordon Vayo, ne touchera pas les 700 000 $ de gains qu’il réclamait à PokerStars. Au contraire, c’est bien lui qui pourrait régler des frais de justice, l’opérateur réclamant 280 000 $ par le biais de la structure Rational Entertainment Enterprises Limited (REEL), dont le groupe Amaya Holdings est d’ailleurs la maison-mère. Tâchons de comprendre quel sera le fin mot de cette drôle d’histoire qui secoue l’univers du Mac Poker.

Gordon Vayo aurait présenté de fausses preuves… et retire sa plainte !

Joueur régulier de Mac Poker sur internet, Gordon Vayo avait attaqué PokerStars en justice en mai dernier, réclamant dans le même temps 700 000 $, somme qu’il avait prétendu remporter dans le cadre du championnat SCOOP. Or, le joueur a récemment retiré la plainte qu’il avait déposé à l’encontre de Rational Entertainment Enterprises Limited (REEL), groupe dont PokerStars est sous la tutelle. En effet, la société a constaté que certaines des preuves mises en avant par Gordon Vayo avaient été falsifiées. Face à de tels faux, les avocats de Gordon Vayo ont décidé de cesser de le défendre. Et entre temps, REEL en a profité pour porter plainte à son tour, en réclamant 280 000 $ de dommages et intérêts. Décidément, quelle histoire !

En effet, Gordon Vayo serait entré en contact avec un faussaire qui avait pour mission de prouver la présence de son client au Canada durant la compétition. Malheureusement pour le joueur de poker sur Mac, REEL est parvenu à dénicher un relevé bancaire de l’intéressé qui montre des retraits en Californie, et non dans une banque d’Ottawa, comme tentait de le prouver Gordon Vayo. Par ailleurs, REEL a aussi découvert que les frais bancaires et le taux de change entre les dollars américain et canadien n'avaient aucun sens, ce qui a éveillé les soupçons de la firme.

Le joueur de poker pris à son propre piège…

Plus tôt en 2018, Gordon Vayo avait saisi le tribunal de Californie. Il avait déclaré avoir remporté le SCOOP #1-H $1 050 NLHE pour 692 000 $. Or, selon lui, PokerStars avait intentionnellement retenu cette bourse pour ne pas lui verser ses gains. Pour sa défense, PokerStars avait exprimé que Vayo avait joué depuis les États-Unis en utilisant un VPN, un logiciel qui permet de dissimuler la localisation d’un joueur, ou internaute, ce qui est une pratique totalement prohibée par PokerStars.

Gordon Vayo a retiré sa plainte le 14 octobre 2018. Deux semaines plus tard, son avocat a démissionné du cabinet qui l’employait. Le 25 octobre, Gordon Vayo a engagé un nouveau représentant, William A. Bowen. REEL chercherait à contacter Gordon Vayo et son homme de loi depuis cette date. N’ayant jamais obtenu aucune réponse, REEL a donc décidé de déposer une plainte légale, à juste titre.